Masai Ujiri signe comme vice-président et président de l’équipe des Raptors


TORONTO, Canada, 6 août 2021/ — Les Raptors de Toronto ont annoncé jeudi avoir signé un contrat pluriannuel avec Masai Ujiri en tant que vice-président et président de l’équipe des Raptors de Toronto. Selon la politique de l’équipe, les termes de l’accord n’ont pas été publiés.

« Les grands sportifs ont un impact sur leurs jeux. Les grands leaders ont un impact sur leurs communautés. Masai Ujiri fait les deux, et nous sommes très heureux qu’il revienne chez les Raptors en tant que vice-président et président », a déclaré le président de Maple Leaf Sports and Entertainment, Larry Tanenbaum. « Masai et MLSE partagent l’objectif d’amener un autre championnat NBA à Toronto et en dehors du terrain, en travaillant à faire de notre ville, de notre pays et du monde un meilleur endroit. Ce sont des moments passionnants, et nous attendons avec impatience tout ce qui va suivre pour notre équipe, pour Masai et pour sa famille. Masai, nous sommes heureux que vous restiez à la maison.

Ujiri dirige les Raptors depuis 2013. Au cours de son mandat, les Raptors ont emménagé dans leur centre d’entraînement ultramoderne à l’OVO Athletic Centre, ont organisé un match des étoiles de la NBA, ont formé les Raptors 905, leur franchise G League, et en 2019 a remporté le championnat NBA, la première équipe en dehors des États-Unis à accomplir l’exploit.

« Sur le terrain, notre objectif est clair : ramener un autre championnat à Toronto. Notre équipe est unie dans cette mission. Rien d’autre ne fera l’affaire. Nous allons amener de jeunes talents dans cette ville. Nous apprécierons les joueurs vétérans qui nous ont amenés ici », a déclaré Ujiri. « Je l’ai déjà dit et je le répète : nous gagnerons à Toronto.

Ujiri nommé vice-président et président de l’équipe

L’engagement d’Ujiri envers son travail en dehors du terrain reste inébranlable. Il continue d’être président de Giants of Africa, l’association à but non lucratif qu’il a cofondée en 2003, qui encourage les jeunes à rêver en grand et utilise le sport comme outil de progrès. Cet été, il se rendra en Afrique pour dévoiler de nouvelles infrastructures sportives financées par GOA, afin que les jeunes y aient accès à des installations de qualité.

En plus de son travail avec GOA, Ujiri a l’intention de relever de nouveaux défis, notamment en plaidant pour l’égalité et un traitement équitable pour les personnes marginalisées dans le système judiciaire, et en se concentrant sur la question des enfants soldats et de la paix. En 2020, Masai a lancé thatshumanity.org, inspiré par ses expériences et les leçons apprises de dirigeants comme Nelson Mandela. Ses intérêts à but non lucratif seront représentés par WME.

« Pouvoir se tenir aux côtés de Larry Tanenbaum et du conseil d’administration de MLSE alors que nous affrontons ces défis est énorme », a déclaré Ujiri. « Partager une vision de ce que nous croyons être possible, et comprendre le travail que nous devons faire pour y arriver, est une grande raison pour laquelle je suis si heureux d’être de retour à Toronto. Je suis très reconnaissant de leur confiance et de leur soutien.

Ujiri a grandi à Zaria, au Nigeria. Il a joué au basketball universitaire aux États-Unis et a commencé sa carrière dans le sport professionnel en tant que scout. Ujiri a été nommé directeur général des Denver Nuggets en 2011, devenant le premier directeur général africain du sport professionnel et a remporté le prix NBA Executive of the Year 2013. À Toronto, il a également été directeur du recrutement mondial et directeur général adjoint.

Il vit à Toronto avec sa femme Ramatu et leurs trois enfants.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*