L’acteur Sokka du dernier maître de l’air était toujours en retard pour l’enregistrement


Dans un épisode récent du podcast compagnon Avatar: The Last Airbender, Jack De Sena (Sokka) et ses camarades de casting se remémorent leurs jours d’enregistrement.

Dans l’épisode le plus récent d’un nouveau lancement Avatar : le dernier maître de l’air revoir le podcast, Jack de Sena revient sur son expérience en exprimant le personnage de Sokka avec ses camarades de casting. De Sena a joué le guerrier adolescent de la Tribu de l’Eau tout au long de la série de 2005 à 2008 aux côtés de Mae Whitman dans le rôle de sa sœur Katara, maître de l’eau, et de Zach Tyler dans celui d’Aang, l’Avatar et le dernier maître de l’air restant dans les quatre nations. La série animée Nickelodeon a gagné un large public et une approbation critique et a ensuite engendré la série dérivée La légende de Korra en 2012.

Tous Avatar L’épisode commence par la même narration, qui présente aux téléspectateurs un monde divisé en quatre nations basées sur des éléments où les gens peuvent manipuler magiquement la nature. Là où autrefois les Tribus de l’Eau, le Royaume de la Terre, les Nomades de l’Air et la Nation du Feu « vivaient en harmonie », la guerrière Nation du Feu a depuis pris le pouvoir sur ses homologues. Un siècle avant le début du spectacle, les Nomades de l’Air ont été décimés dans un génocide qui n’a laissé personne d’autre qu’Aang, qui a été préservé dans un iceberg à l’insu du reste du monde. Le spectacle commence lorsque Sokka et Katara trouvent et libèrent Aang. Aang révèle plus tard aux frères et sœurs qu’il est le légendaire Avatar qui a le potentiel de « plier » les quatre éléments. Sokka, un adolescent guerrier impulsif et sarcastique, et Katara, une vieille âme dotée de pouvoirs de maîtrise de l’eau, rejoignent Aang dans sa quête pour maîtriser les éléments tout en le protégeant des intérêts avides de pouvoir de la Nation du Feu.

Jack de Sena parle de ce que c’était que d’être choisi Avatar en tant qu’enfant acteur dans un épisode du podcast Avatar : braver les éléments avec les hôtes Janet Varney (Korra) et Dante Basco (Zuko). Varney et Basco discutent de chaque épisode de la série sur le podcast compagnon officiel, lancé en juin. Tout en se remémorant avec ses camarades de casting, De Sena admet volontiers qu’il était souvent en retard pour ses appels, un « peu professionnel » faux pas que l’acteur se souvient maintenant avec autant de regrets que d’humour. Bien que l’acteur alors adolescent assume l’entière responsabilité de son retard chronique, il a une excuse assez compréhensible : il commençait ses études à l’UCLA quand Avatar enregistrait et devait trouver comment gérer deux engagements inconnus et contradictoires à la fois. Lisez ce que de Sena a dit ci-dessous :

Au moment où nous faisions la deuxième saison, j’étais à l’université. J’étais à l’UCLA, donc je vivais seul, à l’école, je devais me rendre à Burbank, tout seul ! J’étais souvent en retard, et c’est une profonde source de honte rétroactive… Quel jeune de 18 ans j’étais non professionnel ! Ils ont dû rattraper leur retard. Ils ont dû me dire de fausses heures quant à la date des enregistrements.

En toute honnêteté, « non professionnel » et « 18 ans » sont des termes pratiquement synonymes, et fréquenter l’université à temps plein n’est pas exactement compatible avec la voix d’un leader de la série dans une émission de télévision en réseau. Malgré ses arguments contraires, de Sena était autant un professionnel que n’importe lequel de ses collègues. Avant d’être jeté Avatar, il avait déjà travaillé comme enfant acteur, notamment en tant que membre de l’ensemble de l’émission de sketchs pour enfants, Tout ça. Pourtant, il n’aurait pas pu prévoir Avatars succès et les exigences qui en résultent lorsqu’il enregistre le pilote avant de s’inscrire. Basco défend son coéquipier et rétorque qu’il n’était pas « aussi tard« , mais il concède que de Sena était souvent en retard.

Malgré le retard, le Avatar les acteurs et l’équipe ont clairement trouvé un moyen de faire le travail. Avatar : le dernier maître de l’air est considérée comme l’une des meilleures séries animées de tous les temps, en grande partie grâce au doublage hilarant de de Sena. De Sena a continué à travailler en tant qu’acteur et artiste voix off avec des rôles principaux dans Hulu’s Champ de bataille, Nickelodeon 100 choses à faire avant le lycée, et Netflix Le prince dragon, il ne peut donc pas avoir coché autant de producteurs.

Source : Avatar : Braver les éléments

Les références débridées de la culture pop de Rick & Morty commencent à être un problème




Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*