Le créateur de Cowboys & Aliens dit que la politique du studio a tué les plans pour la suite


Selon le créateur de Cowboys & Aliens, Scott Mitchell, c’était une querelle entre Universal Pictures et DreamWorks qui a empêché une suite de se produire.

Cowboys et extraterrestres Le créateur Scott Mitchell Rosenberg dit que c’est la politique du studio qui a empêché une suite de se produire. Cela fait dix ans que la sortie de Cowboys et extraterrestres, qui était à l’époque l’un des films les plus attendus de l’été 2011 et avait eu des réactions tonitruantes au Comic-Con en 2010 et 2011. Cependant, après le Cowboys et extraterrestres première bande-annonce attachée à Harry Potter et les Reliques de la Mort Pt. 1, le film a sous-performé au box-office lors de sa sortie le 29 juillet 2011.

Une partie de ce qui a fait Cowboys et extraterrestres un projet si attendu lors de sa première annonce était dû au talent qui y était impliqué. Basé sur la bande dessinée du même nom, Jon Favreau est devenu réalisateur juste après le lancement du MCU avec Homme de fer et L’homme de fer 2. De plus, l’acteur de James Bond Daniel Craig était aux côtés d’Indiana Jones lui-même, Harrison Ford. De plus, les scénaristes attachés au film ont notamment contribué à des succès comme Transformateurs, Star Trek, Perdu, Homme de fer, et Enfants des hommes. Les producteurs étaient des puissances du cinéma nostalgique des années 80 et 90 : Steven Spielberg et Ron Howard. Tous les ingrédients étaient réunis pour créer le prochain grand blockbuster.

Dans une récente interview avec Yahoo! Divertissement, original Cowboys et extraterrestres Le créateur de bandes dessinées Scott Mitchell a déclaré qu’il s’agissait d’une querelle entre deux studios qui a empêché une suite de se produire. En 2006, Spielberg et la société de production de Howard ont tous deux produit le film (respectivement DreamWorks Pictures et Imagine Pictures), Universal Pictures distribuant le film. Cependant, Dreamworks appartenait à Paramount Pictures à l’époque, ce qui a provoqué des frictions entre Spielberg et Paramount Pictures, ainsi que des querelles avec Universal Studios. Mitchell a détaillé les difficultés de travailler avec deux studios différents :

« Ils ont conclu un accord selon lequel ils le feraient ensemble, ce qui a finalement causé des problèmes. Steven était maintenant chez Paramount, ce dont Universal n’était jamais très heureux. Ensuite, DreamWorks a commencé à se battre avec Paramount. Il n’y a pas de bons ou de méchants dans c’est juste la façon dont les affaires sont. Mais c’était une course folle pendant que nous faisions le film … Universal a annoncé la date de sortie du film sans la revoir avec DreamWorks. Si tout avait été cordial, il aurait été repoussé à l’été suivant [of 2012] parce que de cette façon, nous aurions pu faire beaucoup de merchandising. Ce n’était que 11 mois sans Noël entre les deux pour faire quoi que ce soit. Ils ne travaillaient tout simplement pas ensemble sur des choses et les gens pointaient des mains dans des directions différentes. Cela a eu son effet… Ils ne pouvaient pas comprendre comment le faire à cause de tous les studios impliqués. C’était trop compliqué à gérer pour eux. Cela aurait été l’avantage d’Universal ou de Paramount, car lorsque nous avons négocié l’accord, nous avions tous ces différents départements des affaires commerciales au téléphone en même temps ! »

Bon nombre des films les plus emblématiques de Spielberg sont des productions d’Universal Pictures, notamment Mâchoires, ET l’extraterrestre, et parc jurassique. Cependant, après avoir fait la liste de Schindler pour Universal Pictures, Spielberg a créé DreamWorks Pictures comme son propre studio aux côtés du producteur Jeffrey Katzenberg et David Geffen, ce qui a détérioré les relations entre Spielberg et Universal pendant des années. En 2016, Universal Pictures s’est associé pour distribuer des films de DreamWorks ainsi qu’Amblin Pictures. Le prochain film de Spielberg après West Side Story, Les Fabelman, est le premier film qu’il réalise pour Universal Pictures depuis Le monde perdu : Jurassic Park en 1997.

Même sans querelle entre les deux studios, une suite de Cowboys et extraterrestres semblait que cela aurait été difficile à justifier. Le film est arrivé à la deuxième place au box-office le week-end de son ouverture, devancé par Les Schtroumpfs. Le film a finalement rapporté 100 millions de dollars au box-office national et 174 millions de dollars dans le monde pour un budget de 163 millions de dollars. Encore, Cowboys et extraterrestres a été l’une des nombreuses déceptions de grande envergure au box-office pour DreamWorks en 2011 aux côtés Je suis numéro quatre et Nuit d’effroi. Universal Pictures avait beaucoup de potentiel au box-office, car ils venaient tout juste de sortir Fast Five qui a redémarré le Rapide furieux franchise et Un moi méprisable avait ouvert l’année précédente et leur avait donné une nouvelle franchise durable. En 2012, le paysage des superproductions avait été tellement changé par la sortie de Les Vengeurs ce Cowboys et extraterrestres se sentait comme la relique d’une autre époque et dont aucun studio ne voulait plus.

Source : Yahoo! Divertissement

Doctor Strange est à la hauteur de ses pouvoirs dans le multivers de la folie




Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*